Actualités

La banque HSBC ferme les yeux sur le trafic d’armes en Afrique

Selon des documents obtenus par l’International Consortium of Investigate Journalists (ICIJ) et le journal Le Monde, la HSBC Private Bank (filiale suisse du groupe britannique HSBC) a régulièrement joué le rôle d’intermédiaire financier pour des entrepreneurs et des criminels qui ont financé des guerres et des ventes d’armes en Afrique. Ces révélations font partie d'un vaste scandale de fraude fiscale, de blanchiment d'argent et de financement du terrorisme mis en place par la banque suisse, présenté dans les médias comme le "Swiss-Leaks". 

Cameroun : Un atelier sur les méfaits de la prolifération des ALPC

Le Réseau des Femmes Actives de la Cemac (REFAC) a organisé, le 11 décembre 2014 à Kyé-Ossi, dans le sud du Cameroun, un atelier de restitution faisant suite à une enquête sur l’Impact  de la circulation des armes légères et de petit calibre (ALPC) dans la zone frontalière Cameroun-Gabon-Guinée équatoriale. Cette enquête, qui s’est déroulée du 19 au 28 juin 2014 et était également consacrée aux violences et trafics affectant cette région frontalière, a donné lieu à un rapport qui a servi de base aux discussions de l’atelier. 

Un nouveau membre du RAFAL au Cameroun

La création de l’Association pour la paix, la solidarité et l’unité nationale, APASOUN, est fondée sur un désir de vivre en paix et en sécurité, acquis indispensable pour permettre un développement du Cameroun. Dès lors, elle entend être un espace encourageant la paix, l’unité nationale, la solidarité, la tolérance et la prospérité pour tous les Camerounais. 

Recrudescence de l’activité des groupes armé au Nord-Kivu (RDC)

L’Union de Familles pour la Recherche de la Paix (UFAREP), basée à Rutshuru, au Nord-Kivu (RDC), vient de publier un nouveau rapport qui tire la sonnette d’alarme à propos d'une forte recrudescence de l’insécurité dans les territoires de Rutshuru et de Lubero depuis avril 2014 : groupes d’autodéfense tribale (Hutu, Nande…

Nord-Kivu (RDC) : une province gangrénée par la violence armée

L’association Actions des chrétiens pour la promotion de la paix et du développement (ACPD) nous a fait parvenir ses statistiques concernant la violence armée au Nord-Kivu en 2014. L’ACPD a notamment répertorié 1391 décès par arme à feu, 381 kidnappings et 133 viols dans la province.

Prévenir le détournement des armes des Etats du Sahel

Après l’impact désastreux de l’intervention de l’OTAN en Libye en 2011 et l’explosion de la prolifération d’armes en tous genres qui en a découlé, notamment dans la région du Sahel, l’Union européenne (UE) tenterait-elle de « calmer le jeu » ou du moins d’éviter une nouvelle aggravation de la situation ?

Plus de 80 000 kalachnikovs dans le Sahel

Le coordinateur régional de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) pour l’Afrique de l’Ouest, Jacques Ndour, a attiré l’attention au début du mois de décembre sur l’ampleur du trafic d’armes et le nombre de fusils automatiques en circulation en Afrique de l’Ouest. M. Ndour a souligné notamment la présence de plus de 80 000 kalachnikovs en circulation dans le Sahel et le rôle stratégique de cette zone dans les trafics d’armes.

La CEPGL, terre de guerres et de conflits : qui administrera le remède ?

L’association rwandaise Alarm Ministries nous a fait parvenir une intéressante réflexion, rédigée par son directeur exécutif, Freddy Bisetsa, sur le rôle que les jeunes et les femmes pourraient et devraient tenir dans la revitalisation de la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), organisation regroupant la RDC, le Burundi et le Rwanda. 

Burundi : Un observatoire répertorie les cas de violence armée

Selon les données collectées par l’Observatoire de la violence armée (OVA), 870 incidents armés ont été répertoriés entre janvier et août 2014 au Burundi. Ces incidents, en majorité causés par le banditisme et des conflits domestiques et fonciers, ont fait 388 morts durant cette période et un nombre encore plus important de blessés. Dans 387 cas, des armes blanches ont été utilisées et, dans 356 cas, des armes légères et de petit calibre (ALPC). 

Le cliché partiel des exportations d’armes vers l’Afrique donné par l’ONU

Selon le Registre de l’ONU sur les armes classiques, les pays européens, et notamment ceux de l’Europe de l’Est, sont demeurés, au cours de l’année 2013, parmi les principaux fournisseurs d’armes des États africains.

Les armées africaines en question, réflexions d’un détenu à Makala (RDC)

Alors qu’il aurait dû bénéficier de la loi d’amnistie adoptée le 4 février 2014, Me Firmin Yangambi, directeur de la Fondation Paix sur Terre – RDC, ainsi qu’un autre membre de la Fondation, Eric Kikunda Bolembo, croupissent depuis cinq ans à la prison de Makala de Kinshasa.

TCA : le cap des 50 ratifications est passé !

Ce 25 septembre marque la prochaine entrée en vigueur du Traité sur le commerce des armes (TCA) puisque, avec le dépôt de sept nouveaux outils de ratifications auprès des Nations Unies, le nombre d’Etats-membres ayant signé et ratifié le traité atteint désormais le chiffre de 53, soit trois de plus que nécessaire pour entraîner la mise en œuvre du traité.
Ainsi, pour ces 53 Etats, ainsi que pour ceux qui l’auront éventuellement ratifié d’ici là, le TCA deviendra contraignant dès le 25 décembre 2014. 

Pages

Subscribe to Actualités